Plénière 19 janvier 2016 - Synthèse
Catégorie : Collectif pour une Transition Citoyenne
Ajouté le : 19/01/2016
Auteur : Agnes Transition
Lectures : 4351

Assemblée PLENIERE
COLLECTIF de la TRANSITION CITOYENNE à Marseille
Mardi 19 janvier 2016 (12h-14h, à la Ruche)

Les présents (en annexe)

-------

Ordre du jour

12h - Retrouvailles, installation

12h10 > 12h15 Intro (projection du prezi « acteurs de la transition »)

12h20 > 12h40 En petits groupes partage du bilan (sept 2014 > jan 2016)

12h40 > 13h00 Restitution en plénière du « bilan partagé »

13h00 – Passage de relai des 2 animateurs bénévoles, Matthieu et Agnès

13h00 > 14h00 En mangeant : débat sur le positionnement 2016 du collectif, quelles réalités ? quel avenir ? quels moyens humains, techniques et financier ? quels projets en propre et en partenariat avec d’autres (Territoire collectif, coopérative intégrale, convergences des initiatives, coalition climat du 29nov, Alternatiba Marseille, etc ! ) ? Quelles ouvertures du collectif à d’autres alternatives locales (qui s’y étaient pas inscrites en 2014, cf. liste des 30 acteurs de l’époque) ?

A la fin de la rencontre, fixer un calendrier de réunions du collectif (mensuel ? bimensuel ? trimestriel ?). Caler ensemble la prochaine rencontre de ce collectif marseillais.

NB : Sur la feuille de présence, il sera demandé à chaque acteur d’indiquer les dates des qq temps forts que porte sa structure pour 2016. Afin de mettre en commun nos calendriers !


--- Notes collectives 19 janvier 2016 (+audio) ---

Après une introduction par Agnés, animatrice bénévole de la séance sur le bref historique des 1 an ½ d’existence du collectif. Remerciements à la Ruche, espace de coworjing qui nous accueille. Retrouver la présentation PREZI à ce lien : http://m-v-t.info/index.php?file=Sections&op=article&artid=49

Pendant 35 minutes, les participants répartis en 5 petits groupes ont pu partager leur vision, interprétation, ressenti du bilan de ses 1 an ½. Puis chaque rapporteur de groupe a présenté à la plénière une synthèse de ces échanges.

1er groupe:
En réalité, le collectif de la transition s’est essentiellement résumé à l’implication de 4 citoyens, qui relaient les infos (via 2 outils m-v-t.info et la newsletter), mais depuis ils ont intégré à autre mouvement et les forces vives sont rares.
La transition -au niveau national- est un ensemble de structures (notamment d’ESS), alors que au niveau local, il s’agit surtout d’un portail d’info, via m-v-t.info.  

C’est un collectif de structures, alors qu’il y a d’autres collectifs plus larges que seulement des acteurs de l’ESS, par exemple Alternatiba.

Ce collectif a pris forme autour des 2 journées de la transition citoyenne et pas au-delà de ça. Cependant les outils de communication actuels remplissent bien leur rôle de mise en visibilité.

Actions à programmer pour 2016 : un projet concret collectif (Idée du national d’ouverture de Maisons de la transition, localement avec Alternatiba).
Questions autour des outils de communication : Peut-on relayer les infos des assos de Marseille, ou seulement celles du collectif TC ? Aujourd’hui, il y a un décalage entre les articles m-v-t.info, très larges et les actus des membres du collectif. …Débordement au niveau de la gestion m-v-t.info: ils y mettent ce qu'ils ont envie avec leur conscience de citoyens, au-delà d’une simple promotion des alternatives du collectif. Le collectif de la transition doit-il être le moyen de promotion de s structures de l'ESS pour qu'elle se pérennisent; ou faut il garder le niveau citoyen, avec des thématiques plus larges (les migrants, les roms, ZAD notre dame des lande) ?

groupe 2: (Alternatiba, attac et les paniers Marseillais)

- Les paniers ont participés à la JTC2014. Ils ont menés leurs actions indépendamment du collectif.
- Attac a permis le déblocage de petites structures, ça leur a permis de se lancer notamment en ce qui concerne la nef.
- Alternatiba amis en place avec le collectif de la Transition : c’est une mutualisation des support de com (ex : 29/11, marche pour le climat, travail en //, en se faisant passer les infos. C’est un partenariat permanent qui continu: agenda, newsletter).
- Annie-Claude investie dans les habitats partagés : les structures de la transition sont géographiquement très centrée. En plus, donner une visibilité plus grande aux citoyens et pas seulement aux orga du collectif. Et sortir de l'entre-soi.
Établi une comparaison avec « Salon en transition » qui ont mis en place un festival, monnaie locale, ils sont « ville en transition » (cf Rob Hopkins). Agnes complète en ajoutant que dans la région, il existe plusieurs groupes en transition = à Aix, Aubagne et Salon notamment. Groupes qui sont venus pour la Chaine humaine du 29 novembre 2015, vieille de l’ouverture de la COP21.
En somme : Les structures prennent trop de place dans la transition, avec grosse distinction entre les sachant et les non-sachant ; et cela rejoint la problématique des quartiers nord et comment intégrer dans notre dynamique cette ouverture.
 

Groupe 3 (seve 13, la roue, Les petits débrouillards, la bagagerie, BAbalex, Regain HG13)
- Asso Seve13, la Roue: JP a travaillé au développement des acteurs économiques (acteurs pro) et s’est investi sur Alternatiba.
- Les petits débrouillards ont fait de multiples d'action pour la COP 21, avec des jeunes autour la transition et autres actions climat.
- La bagagerie, besoins en bénévoles là-bas. Emmanuelle G. était aussi beaucoup sur Alternatiba.

- BAbalex. Très pris dans leur quotidien.
- Habitons groupés 13 : on avait un gros événement, les rencontres nationales de l’habitat participatif, en juillet 2015, à Marseille
En somme, on remarque qu’il y avait dans le groupe beaucoup de personnes qui se sont mobilisés sur Alternatiba.

Réflexions : sur la difficulté à se mobiliser à la fois à Alternatiba, la transition, la COP21, etc… Finalement, on retrouve un petit peu toujours les mêmes personnes (par ailleurs, on est tous contraints) ; difficultés de prendre des activités en plus; un désir malgré tout de donner plus de visibilité aux actions des uns et des autres, au travers des outils de la transition. Continuer à mutualiser les moyens.
 

groupe 4 (une citoyenne, Enercoop, Assodev, La Plateforme et Artisans du monde)
le même constat : tout le monde très occupé, peu de disponibilité, Alternatiba nous a pris bcp de temps.

Il faudrait éclaircir tout ça. Le collectif avait du mal à trouver son identité; les objectifs sont toutefois bien remplis par ailleurs (événementiels, radios…des choses ont émergés aussi côté outils de mutualisation…).
Questions : se pose la question des moyens humains, financiers, techniques. Également, la clarification du positionnement, et l'importance d'un vrai collectif
+intervention de Florence : besoin de collectif d'acteurs et d'associations sur les initiatives solidaires surtout depuis la disparition de l'APEAS.
 

groupe 5
Réflexions sur les 2 mouvements de la transition et de la convergence.
Peut-être la convergence est plus mobilisatrice
Question: n'y a-t-il pas bcp de choses de faites car absence d’un financement pour un animateur à plein temps ; ou bien parce que ce qui est proposé ne convient pas exactement pour mobiliser ? c’est 2 visions différentes.
A-t-on un objectif commun suffisamment mobilisateur ? On a beaucoup parlé des objectifs qui ne nous ont pas semblé si clairs que ça finalement. Est ce pour une meilleure visibilité des actions existantes entre elles ou vers le grand public ? Est-ce que c’est s’entraider, mutualiser ? Est-ce que c’est aller vers un changement de société ?

On s’est posé la question de combien de structures ! une…deux… trois ?!

Pada vient préciser ce point : Il s’agit de s’interroger sur la place du collectif de la transition dans l"écosystème marseillais / dérèglement climatique. Il y a d’autres collectifs... par ex : lutte contre le dérèglement climatique, blocadia, Marseille collectif climat, Alternatiba, transition citoyenne ? 
crée-t-on plusieurs « meta-structures » avec chacune un obj différent ? Et quelle est la place de la Transition dans ce contexte de début 2016 ?
         

Agnes : pas de tentative de synthèse à chaud, mais un partage d’une réflexion personnelle. Je ne vois pas particulièrement de contradictions, donc j’ai l’impression que nos interprétations se rejoignent. C’est plutôt positif.
Réflexions, par « mot-clé » : 
- quel positionnement dans le paysage marseillais (disparition de l'APEAS et Pt de Bascule n'existe plus...Alternatiba Marseille, nouvel acteur…) en tant que regroupement d’alternatives socio-économies et écologiques ?
- Quelles réalités du collectif ? actions co-construites ?
- quels les moyens ?
- quels partenariats ? et sur quelles échelles de territoire ?
- le nom du collectif pas encore fixé, ça pourra être atelier ludique…
- l'avenir du site et des outils ?
- officialiser la présence du collectif dans divers projets en cours ou qui démarrent (comme celui de Territoire Collectif ; Coopérative intégrale ; etc.)

 

Organisation pour les 40 minutes restantes avec parmi 3 options :
> le choix se fixe sur l’option= un nouveau déjeuner partagé dans 3 semaines et terminer par le repas et des échanges informels sur les perspectives de l’année qui s’entame.
 
Le binôme des deux animateurs bénévoles, Matthieu L. et Agnès H., annonce à l’ensemble du groupe qu’ils passent le relai. Chacun des deux partent sur d’autres horizons. 
 
Alima invite sur la Journée séminaire de la Convergence, le samedi 20 février. « Comment est-ce que les différents mouvements alternatifs se coordonnent et s’articulent ? » (lieu à confirmer). Save the date.
 
La date est calée et Samia, bénévole (Alternatiba) accepte d’organiser ce prochain temps collectif (avec Agnes pour le passage de relai, contacts salle, mails des acteurs et restaurateurs, etc.).

– Mardi 9 Février 2016 de 12h à 14h

(à la Ruche mais petit, donc peut-être ailleurs) –

Annonce de différents temps forts, dont « Faites le climat ! », le samedi 30 janvier, à l’Equitable café pour tous les citoyens qui se sont engagés en 2015 ; précédé à 14h par une mobilisation citoyenne, devant la Préf, « Stop au rejet des boues rouges ».

Pour toutes les dates des actions dans les semaines à venir : RDV sur m-v-t.info !

***

ANNEXE : en document joint, la feuille de présence AVEC les différents temps-forts 2016 de chaque acteur, qui vont rythmés l’année. A vos Agendas.  


  

Les 4 derniers commentaires

Auteur Commentaire
Aucun commentaire dans la base de données
Commentaires : 0 
[ Consulter tous les commentaires ]
Pseudo :
Evenements

« Le travail s’empare des choses et les ressuscite d’entre les morts », nous dit Karl Marx. Face à la nécessité de cette puissance transformatrice, Einstein nous avertit : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé ! ». L’objectif de cette université populaire est de montrer que, dans notre société dominée par l’émission destructrice d’un capital fictif, l’ambition de toute politique devrait être de renouer avec une fraternité créatrice. Avec les découvertes et les moyens techniques de notre époque, nous pouvons soit insuffler un sens concret au mot humanité, soit nous auto-détruire…

Avec Jacques Cheminade, homme politique et essayiste, Jean-Pierre Luminet, astrophysicien, écrivain et poète, Richard Martin.

Entrée libre · Réservation conseillée

+ d'infos : https://www.toursky.fr/evenement/pour-une-fraternite-creatrice/

La santé c’est aussi… Expérimenter la liberté d’être sans attentes et accueillir les cadeaux de la vie, dans la confiance.

Entrée libre pour tous, sans réservation

L'apéro dispensaire vous offre l’occasion de co-créer une expérience sensorielle dans une ambiance d’apéro festif et sain. 

Programme :
- Animations de groupe ouvertes à tous
- Ateliers permanents de découvertes
- Soin surprise par l’un de nos thérapeutes de médecine naturelle pour les adhérents* de l’association "Le dispensaire"

Nous vous convions à ne pas venir avec l’attente de découvrir une technique particulière mais à laisser agir le hasard.

Et toujours, l’apéro … bar à veggie tapas, finger food et boissons sans alcool BIO concoctés par Essentiel lifestore.

Notre état d’esprit ? La bonne humeur, la joie du partage, la bienveillance… vous aussi ?
Co-créons ensemble ♥

Pour participer en tant que praticien ou bénévole de l’organisation, merci de nous contacter par mail :
marseille@aperodispensaire.fr

*En faisant un don à l'association Le dispensaire :
- vous permettez la création d’autres évènements sur Marseille : conférences participatives, débats bienveillants…
- vous permettez le développement national de l’association, pour d’autres villes et villages de France.
- vous permettez le développement international de l’association, dans d’autres villes du monde.
- vous soutenez le développement de dispensaires solidaires auprès des personnes démunies afin de rendre les médecines naturelles accessibles à toutes et tous.
https://www.facebook.com/events/1997847653610469/

Fessebouc
S'inscrire à la Newsletter
Tribune libre

Loading
Chargement en cours...



 
Code de sécurité :
Recopiez le code ci-dessus :
 


Smilies

Login
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

  Membres
 · Admins : 9
 · Membres : 928 [Liste]
 · Dernier : MichaelBaG
  Qui est en ligne ?
 · Visiteurs : 31
 · Membre : 0
 · Admin : 0

Generated in 0,017789s