Noam Chomsky
Catégorie : Aucune
Ajouté le : 20/10/2013
Auteur : admin
Lectures : 1410

Noam ChomskyLe linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des «Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.
 
  1. La stratégie de la distraction. Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie,et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
  2. Créer des problèmes, puis offrir des solutions. Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.
  3. La stratégie de la dégradation Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.
  4. La stratégie du différé Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur.Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.
  5. S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
  6. Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…
  7. Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
  8. Encourager le public à se complaire dans la médiocrité Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…
  9. Remplacer la révolte par la culpabilité Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…
  10. Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.”

Noam CHOMSKY   
  

Les 4 derniers commentaires

Auteur Commentaire
Aucun commentaire dans la base de données
Commentaires : 0 
[ Consulter tous les commentaires ]
Pseudo :
Evenements

L’éolienne, Le père Blaize et chez Sauveur sont ravis de vous convier à Jardiner la rue et inventer ensemble les possibilités de la colorer et la parfumer !
RDV rue Méolan et du Père Blaize.
Pour préparer cette rentrée sous le signe de la plantation, organisons nous : 
-Mercredi 18 juillet : 14h-18h Permanence de récupération de matériel pour construire pots et jardinières, boîtes de conserves, boîte en fer, pots en terre, vieille jardinière… 
-Mercredi 25 juillet : 14h-18h Atelier de construction à partir de récupérations et de palettes

N’hésitez pas à faire passer le mot à vos voisins, voisines qui peuvent être intéressé.e.s !!!!

Un beau moment d'échanges et de partages pour les adhérents autour d'un verre !
N'oubliez pas de venir avec votre meilleure quiche et/ou un breuvage !

Super Cafoutch ? 14, rue Louis Astouin, 13002 Marseille

Super Cafoutch c'est quoi ?

Vous êtes troublé.e par l’état de notre maison, la planète ? Vous souhaitez agir, sans pour autant toujours savoir que faire ni comment vous y prendre ? C'est pour vous que nous avons créé La Tarpin Verte !

La Tarpin Verte, c'est un espace de tolérance pour découvrir des alternatives locales permettant aux petits comme aux grands de vivre de manière plus écoresponsable et éthique. Chaque solution peut faire une petite différence qui, ajoutée à d’autres, peut changer le monde !

Venez donc explorer les différentes pièces de cette maison #tarpinverte...

LE DRESSING : Vêtements à louer et végans et couture, avec Tilli - Votre couturier à domicileLa BOonne Mère et d'autres...
LA SALLE DE BAIN : Produits naturels, sans emballage, réutilisables ou compostables avec MÏUAu Grain Près et d'autres...
LA CUISINE : Aliments locaux, bio, en vrac, végétariens ou végans avec day by day et d'autres...
LE GARAGE : Couture, cordonnerie ou réparations
LE JARDIN : Mini-conférences, ateliers pour les enfants et DIY avec Zero Waste MarseilleFashion Revolution et d'autres...

Participez aussi à une tombola tarpin verte sur place pour tenter de gagner des lots qui vous feront découvrir des habitudes nouvelles et plus éthiques ! 

Entrée libre

Un Hommage au cinéma social marseillais : quelle meilleure façon de lancer les festivités de ces 20 Ans d’Attac ?
Au programme:
La Visite – court-métrage de Paul Carpita – 1966 – 20 min
À l’Attaque – film de Robert Guédiguian – 2000 – 90 min
Pause buffet
Graines au vent – court-métrage de Paul Carpita – 1964 – 18 min
La Vieille Dame Indigne – film de René Allio – 1965 – 94 min

Plus de détails ici:
https://local.attac.org/marseille/les-20-ans-d-attac-a-marseille/article/20-ans-d-attac-hommage-au-cinema-social-marseillais

À l’occasion de ses 20 ans, Attac vous donne rendez-vous le samedi 29 septembre au Toursky pour une demi-journée politique et festive exceptionnelle, à partir de 13h.
Résumé du programme :
Table Ronde 1 de 14h00 à 15h30 : 10 ans après, avons-nous tiré les
leçons de la crise financière ?
Table Ronde 2 de 16h00 à 17h30 : La Méditerranée en question(s)...
Table Ronde 3 de 18h00 à 19h30 : L’Utopie ou la Mort !
À 20H30 : LES POULETTES, quartet féminin world music
À 22h30 : GARI GRÈU, LE BARON ET DJ KAYALIC

Prix d’entrée unique pour les deux concerts : 10 €
Buvette et Restauration (produits bios et locaux) pendant toute la durée de l’événement.
Exposition « Notre Monde à changer ».
Espace Livres - Village des Fondateurs d’Attac.
Parking Voiture gardienné et fermé : 4 €.

Le programme complet est accessible ici:
https://local.attac.org/marseille/les-20-ans-d-attac-a-marseille/article/le-programme-des-20-ans-d-attac-a-marseille

En soutien aux Zadistes de Notre Dame des Landes et contre toutes les mesures policières qui mettraient fin à une expérience d'autogestion écocitoyenne qui s'est inscrit dans la durée.
Pour s'opposer à toute tentative de criminaliser une entreprise d"un vivre autrement" sans violence et dans la liberté et le respect de l'environnement. Non la ZAD n'est pas une zone sans droits, c'est un lieu où les droits de l'humain prévalent sur les contraintes de la finance et du profit.
https://www.facebook.com/events/1511948598924285/

« Le travail s’empare des choses et les ressuscite d’entre les morts », nous dit Karl Marx. Face à la nécessité de cette puissance transformatrice, Einstein nous avertit : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé ! ». L’objectif de cette université populaire est de montrer que, dans notre société dominée par l’émission destructrice d’un capital fictif, l’ambition de toute politique devrait être de renouer avec une fraternité créatrice. Avec les découvertes et les moyens techniques de notre époque, nous pouvons soit insuffler un sens concret au mot humanité, soit nous auto-détruire…

Avec Jacques Cheminade, homme politique et essayiste, Jean-Pierre Luminet, astrophysicien, écrivain et poète, Richard Martin.

Entrée libre · Réservation conseillée

+ d'infos : https://www.toursky.fr/evenement/pour-une-fraternite-creatrice/

Fessebouc
S'inscrire à la Newsletter
Tribune libre

Loading
Chargement en cours...



 
Code de sécurité :
Recopiez le code ci-dessus :
 


Smilies

Login
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

  Membres
 · Admins : 9
 · Membres : 928 [Liste]
 · Dernier : MichaelBaG
  Qui est en ligne ?
 · Visiteurs : 21
 · Membre : 0
 · Admin : 0

Generated in 0,015211s